· 

Témoignages de Festivalières

Parce leurs mots en disent assez long pour ne pas en rajouter, voilà un partage de ce qui se dit, se vit dans un Festival du Féminin.


Le hasard

Le "hazard » m'a fait venir à ce festival . (inextremis!)

120 femmes d'âges, de formes, de tailles, de styles différents.

Une dizaine de bourdons souriants au « service » de ces dames.

Un bain d'Amour de 3 jours !! quoi de mieux pour une louve blessée pour

panser et penser ses plaies ?

MERCI pour tous ces partages

nos voix se sont mélangées, soutenues

avons dansé jusqu'à plus souffle

massé avec tant de délicatesse et de douceur

Nos fous rire transformés …. en larmes (de joies)

nos trop plein d'émotions : de larmes ….. en rire

MERCI pour

nos larmes sur nos joues, mélangées

nos échanges de regards d'âme à âme

oui de l'Amour avec un grand A

qui jaillit de nos coeurs ouverts

se rue dans nos artères

déborde par nos yeux

transpire par tous nos pores

L'Amour si fort tangible palpable

dans « les nids à calins » où les corps se pressent

les mains unissent consolent rassurent...

se sentir VIVANTE en sécurité

des sourires à m'en plus finir comme si les coins de mes lèvres s'étaient

accrochés à mes oreilles LA JOIE PURE

MERCI MERCI pour ce bain d'Amour j'en sors FORTIFIEE,

heureuse et FIERE d'être une FEMME.

FEMMES JE VOUS AIME !!!

AIMONS AIMONS pour chasser les démons

VIVE LA VIE

NN

La belle équipe

A toute la belle équipe du Périgord !

Je suis encore portée et accompagnée par la belle énergie de ce festival et j'avais envie de vous dire grand merci.

J'ai rempli ma besace de cœur, de générosité, d'authenticité, de vraies belles connexions.

J'ai dit à Agnès à quel point je trouvais que l'atmosphère qui a éclairé ces trois jours lui ressemblait : Force de la ligne d'horizon (de la vision, pourrait dire la festivalière chamane), vérité qui tranche, douceur qui réconforte.

J'ai aimé me nourrir de la lumière de ce temps de partage au cœur du féminin.

J'ai aimé tout autant les partages avec le masculin, incarné par des bourdons prévenants et bienveillants. Clin d’œil à Dimitri pour ses réflexions profondes d'homme en chemin. Merci.

Gratitude infinie également à Nicolet pour sa disponibilité sans faille et son sourire... et vent d'amour très doux pour Chrystie, petite boule de poils, qui a rencontré de plein fouet les forces en présence... Remets-toi bien et vite !

Ce joli lieu qu'est le centre Bisart est un écrin magique.

Abeilles, bourdons : Merci pour vos compétences, votre présence, votre accueil, vos sourires, tout ce temps passé à travailler pour nous recevoir.

A toutes les femmes rayonnant de leur courage et de leur essence : Merci pour le cadeau de nos rencontres, la richesse de nos vérités... Merci d'être vous, chacune unique, puissante et belle de sa singularité.

Je suis fière et honorée d'avoir été là, parmi vous tous.

Du cœur vers vous,

Vanessa

Touchée...

Je voulais encore vous dire combien j'ai été touchée par l'accueil au cours de ce festival. L'accueil des organisatrices mais aussi des festivalières. L'accueil et la bienveillance, présents avec tant de simplicité et de naturel, sont de véritables cadeaux.

Je disais donc que je vous renouvelais ma gratitude pour l'organisation de ce Festival que j'ai beaucoup apprécié en tant que participante autant qu'en tant qu'intervenante. J'ai pu à la fois donner et recevoir, c'était super... sans compter les rencontres, toutes riches. Je me suis laissée porter dans cette ambiance pleine de douceur et d'ancrage dans le féminin, et par ailleurs ai aussi beaucoup apprécié la présence bienveillante des hommes.

 

Annick

Sororité

Merci, merci, merci pour organiser ce Festival. J'étais tellement heureuse de me trouver dans l'énergie douce et ouverte d'un cercle de françaises comme ça pour la première fois depuis que je suis partie d'Irlande.

J'ai rencontré des nouvelles sœurs de l'âme et j'espère que je vais passer beaucoup des moments intimes avec elles.

Merci encore.

 

Jenny

Et merci !

Merci pour cette newsletter qui réchauffe le cœur. Même si, reprise dans le flot de la vie et du quotidien, j'y réponds tardivement! Merci de venir aux nouvelles et de maintenir ainsi le lien crée et favoriser la notion d'appartenance que je venais chercher dans ce premier festival.

"Dans cet autre monde", (la formule est très juste! c'est bien comme cela que j'ai vécu les choses), il m'a fallu un peu de temps pour atterrir. Cela s'est fait en douceur, avec confiance et énergie. Avec un sentiment de connexion à moi-même, de sérénité.

Quelques semaines après, j'en ressens encore les retombées. Maintenant, tout l'enjeu pour moi va être de maintenir cette connexion au milieu de mon quotidien, pour ne pas être justement dans deux mondes mais dans un seul, pour rester le plus possible dans ce sentiment de sérénité et de confiance, de lâcher prise et d’énergie. Tout l'enjeu va être de trouver comment ne pas se sentir envahie, dépassée, garder cet espace intérieur ouvert et vaste, au lieu d'étriqué et serré. Tout l'enjeu va être de rester relier à moi-même pour rester relier aux autres. Vaste projet!

De retour chez moi, j'ai regardé les dates et lieux des autres festivals avec l'envie d'y retourner même si cela bouscule et demande de l'énergie et du courage. Ce qu'il y a à y gagner vaut le détour.

Et puis, je fouille, cherche, farfouille autour de ce que j'ai découvert: les différentes approches, les diverses pratiques. Toujours dans cette idée de mettre un peu plus de sauvage dans mon féminin et dans mon quotidien!

Au plaisir de vous revoir au détour d'un atelier, d'un stage, d'un festival. Bonne suite à toutes.

 

Christelle

Bravo

J'ai participé pour la 1ère fois au Festival du Féminin de Dordogne et je suis enchantée ... Je m'appelle Jacqueline ... Je vous dis ''bravo'' et merci ... Cette relance entre toutes est vraiment précieuse et féconde ... gros bisous ... J.

Amour

Belles d’Ames

Un grand merci pour ce merveilleux week-end .

Votre belle énergie

Un grand merci aux bourdons pour ce qu'ils apportent.

Je vous aime et vous fait de gros bisous

Véronique

Merci

Merci les abeilles, les bourdons, et tous les autres....

Vous m'avez tous dans l'ensemble redonné gout à ma vie.

Merci

 

A

Grâce à la vie

A toutes les abeilles,

J'ai laissé passer un peu de temps, pour ne pas vous envahir de mails juste après.

Je vous remercie de m'avoir permis de vivre ce week-en en apportant ma contribution dansante. J'ai été émerveillée du processus que la vie a bien voulu me faire vivre, grâce au groupe

et à l'enthousiasme de toutes ces femmes.

J'ai aussi profité de la nature, du soleil et de la belle Dordogne.

Je rends grâce à la vie pour tout cela

Je vous embrasse

 

Elisandre

Encore !

Aux délicieuses abeilles et aux adorables bourdons,

Merci pour ce festival. Et oui, je reviendrai et cette fois tout le week-end :-)

Vivement.....l'année prochaine!

Plein de bonnes énergies à vous

 

Nanou

Gourmande

Chères Femmes à la Source,

Tout d'abord, encore un grand merci pour l'organisation de ce festival, c'était pour moi le premier pas...d'une longue aventure de femme. Je trouve enfin le moment idéal pour vous écrire, un moment calme dans un soleil enveloppé d'une douce brume. Ce week-end passé avec vous a été pour moi d'une grande richesse, j'en suis revenue avec des chansons dans le cœur ( que je chante toujours!!), des images colorées, une envie de partager (je suis intarissable quand on me demande "alors ce festival du féminin?"), des expériences nouvelles, des rencontres, une amitié naissante, j'ai appris beaucoup de choses, je me suis souvenue de la puissance de l'Amour, j'ai pu être moi-même, j'ai pu donner aussi.

Et plus terre à terre je me suis déléctée des pâtisseries faites avec amour, serait-il possible d'avoir les recettes de la crème au chocolat faite avec la maizena, le mias au potiron, le gâteau au chocolat-radis noir???

Je reviendrai c'est certain.

Je vous envoie toute ma gratitude par un câlin chaleureux et sincère,

Très belle journée à vous

 

Myriam